Combustion propre

L’axe Combustion propre sous la responsabilité de Françoise Baillot implique les compétences de 3 des 7 laboratoires membres. Sur la période 2011-2016, le labEx EMC3 a financé 12 projets sur cet axe de recherche : 4 projets courts, 7 projets longs et un projet Attractivité, pour un montant de financement à hauteur de 3 279 k€. Nous vous présentons ci-dessous les différentes composantes de cet axe de recherche.

Turbulence et viscoélasticité

Les modifications des propriétés de turbulence (échelles de structures cohérentes) dans les écoulements isothermes ou non isothermes par les additifs de polymères dans des écoulements ouverts (jets et gouttes) ou fermés (lubrification) constitue un enjeu de recherche fondamentale avec beaucoup d’applications industrielles (en aéronautiques ou le transport d’hydrocarbures). Le rôle des gradients thermiques imposés ou dus au chauffage sera appréhendé. Ce domaine de recherche est placé sous la responsabilité de Françoise Maugé et Innocent Mutabazi.

Laboratoires impliqués: CORIA – LOMC

Ecoulements réactifs

Une meilleure connaissance des écoulements réactifs doit permettre l’amélioration de la combustion et limiter ainsi son impact sur l’environnement. Des approches expérimentales et par simulations sont prévues. Ce domaine de recherche est placé sous la responsabilité d’Armelle Cessou.

Simulation numérique avancée

L’objectif porte sur une approche multi-échelle de l’écoulement turbulent, depuis la simulation de l’atomisation du jet de carburant jusqu’à la description détaillée de la cinétique chimique de la combustion. Pour cela, des outils numériques de type « computational fluid dynamics » seront développés et mis à disposition des chercheurs. Ce domaine de recherche est placé sous la responsabilité de Vincent Moureau.

Convertisseurs catalytiques

Les techniques operando permettent de mieux décrire les activités catalytiques sur les gaz de combustion. Ces connaissances seront mobilisées pour l’étude de la destruction des composés organiques volatiles. Par ailleurs, ces techniques doivent également permettre l’obsevation de la chimie des molécules dans un plasma. Ce domaine de recherche est placé sous la responsabilité de Marco Daturi.

Laboratoires impliqués: LCS – CORIA