Impact du LabEx EMC3

Le financement du LabEx EMC3 (13M€) a des effets importants sur la structuration de la recherche normande. Ce consortium, qui a précédé la fusion des ex-Basse et Haute-Normandie a permis d’intensifier les collaborations entre les laboratoires caennais (CRISMAT, CIMAP, LCMT, LCS), rouennais (CORIA, GPM) et du LOMC, localisé au Havre.

A la frontière entre les matériaux pour l’énergie et la combustion propre, il a également favoriser les synergies entre les 3 instituts de recherche représentés dans le LabEx EMC3:

  • Institut de Chimie (INC): CRISMAT, LCS, LCMT
  • Institut de Physique (INP): CIMAP, GPM
  • Institut des Sciences de l’Ingénierie et des Systèmes (INSIS): CORIA, LOMC

De par l’excellence de sa recherche, le LabEx EMC3 a également eu un rôle déterminant dans la structuration de la recherche normande, via son implication dans la création de la COMUE Normandie Université. Les 3 animateurs du Pôle Stratégique de Recherche et de Formation EP2M « Énergie, Propulsion, Matière et Matériaux » sont les directeurs de 3 laboratoires fondateurs d’EMC3.