Laboratoire d’excellence
du programme Investissement d’avenir


 De la recherche fondamentale à l’application
Projet de recherche porté par le CNRS 
Un ensemble unique au niveau européen.



Les Partenaires du projet

 

SOUTENU PAR

 

> Matériaux pour l'énergie

> Combustion propre




> MATÉRIAUX THERMOÉLECTRIQUES
Obtenir de nouveaux matériaux thermoélectriques performants et à faible coût

Proposer des couches minces permettant de réaliser des
dispositifs optiques compatibles CMOS, des lasers et des LEDs
Comprendre les mécanismes de vieillissement sous irradiation des matériaux utilisés dans la filière nucléaire






Synthèse sur les siliciures et les oxydes

Réalisation d’ hétérostructures comme systèmes modèles

Explorations sur les matériaux hybride




Couches minces nanostructurées dopées terres rares


Fluorures dopés praséodyme ainsi que les

semi-conducteurs III-V


Recherche de nouveaux matériaux organiques

et hybrides









Matériaux de structure des réacteurs actuels et futurs

Gaines des combustibles

Matériaux céramiques et organiques impliqués dans
la gestion des déchets.




> TURBULENCE ET VISCOÉLASTICITÉ
• Compréhension des mécanismes de couplage turbulence scalaire dans les écoulements à jets libres

> CONVERTISSEURS CATALYTIQUES
Comprendre et améliorer les catalyseurs pour l’environnement

> ÉCOULEMENTS RÉACTIFS
Optimiser les systèmes de combustion et de plasmas

> SIMULATION NUMÉRIQUE AVANCÉE
Approche multi-échelle de l’écoulement turbulent, depuis la simulation de l’atomisation du jet de carburant jusqu’à la description détaillée de la cinétique chimique de la combustion





Viscoélasticité dans les écoulements

Ecoulements diphasiques, atomisation et sprays




Etudes operando

Destruction des composés organiques volatiles

Chimie cinétique des plasmas




Combustion dans les domaines de production d’énergie
et de propulsion aéronautique et terrestre pour une meilleure efficacité énergétique et environnementale

Combustion haute pression

Plasmas (allumage, CO2 …)





Développement de codes de calcul intensif

Simulation numérique des systèmes complexes




 

> Continuum recherche
fondamentale /
recherche appliquée





> INSTRUMENTATION SCIENTIFIQUE
Développements expérimentaux en lien avec les scientifiques


Nouveaux matériaux hybrides (organique – inorganique) et de nanocomposites à propriétés contrôlées pour la catalyse thermoélectrique et optique










Lasers

Spectroscopies operando in situ

Acquisitions multiparamétriques en temps réel

Méthodes de synthèse et de caractérisation
des matériaux

Diagnostic optique et laser des écoulements réactifs

Métrologie en milieu à haute température






Intégration de modules thermoélectriques sur les systèmes de combustion (micro ou mesocombustor), les moteurs et/ou les lignes d’échappement

Approche conjointe de modélisation thermodynamique et mesures expérimentales sur banc d’essai pour optimiser cette technologie

Système de production d’énergie électrique à échelle centimétrique





Développements de procédés propres

Mise en oeuvre aisée

Limitation des coûts

Récupération thermique pour la production électrique par système de propulsion






> Des équipements

de recherche
à la pointe



Sondes atomiques tomographiques
Microscopie électronique à transmission
Dispositif d’irradiation
Bancs d’essai de combustion à haute pression (automobile
et aéronautique)
Spectroscopie de réacteurs en fonctionnement
Bancs d’essai de catalyseurs
Bancs d’essai d’injection de combustibles biologiques et conventionnels
Plateforme de caractérisation et mise en forme des matériaux ( RMN, SPS, ….)


7 unités mixtes de recherche normandes




700 scientifiques dont 200 doctorants




Masters associés,

écoles doctorales


Science et société : 

> les matériaux pour la récupération d'énergie

> la sûreté des installations nucléaires

> le développement de nouveaux matériaux par des méthodes éco-compatibles

> l'amélioration du carburant

>  la dépollution des gaz d'échappement

> la récupération de l'énergie thermique.